Participez au JEU CONCOURS ABC BABY et remportez une box par jour !
Le blog pour maman et bébé
Banner
Grossesse

Tout savoir sur le congé pathologique

Le congé pathologique est un congé supplémentaire qui peut être accordé à certaines femmes enceintes. Dans quel cas peut-on bénéficier de ce congé additionnel, et pourquoi? Nous vous expliquons tout ce qu’il y a à savoir sur le congé pathologique.

 

Quelle différence entre congé de maternité et congé pathologique?

 

Le congé de maternité traditionnel dure 16 semaines, et débute généralement 6 semaines avant la naissance du bébé. Le congé pathologique ne vient pas le remplacer mais s’additionner à ces semaines de repos. A noter qu’il existe deux types différents de congés pathologiques qui ont chacun des durées spécifiques : le prénatal, et le postnatal.

Le congé pathologique prénatal et le congé pathologique postnatal

 

Si le congé pathologique est obtenu avant le congé de maternité, il s’agit du congé pathologique prénatal qui dure 14 jours, pris d’affilée ou non. Une fois accordé par le médecin, le congé pathologique prénatal peut être pris dès la déclaration de grossesse. Il sera toujours pris avant le début du congé maternité traditionnel.

 

Si on accorde le congé pathologique après la naissance, il s’agira du congé pathologique postnatal, qui sera pris après la fin du congé de maternité postnatal et qui pourra durer jusqu’à 4 semaines.

 

Qui bénéficie du congé pathologique?

 

Toutes les femmes enceintes n’ont pas de congé pathologique : ce dernier est accordé uniquement par un médecin ou un gynécologue, lorsque la grossesse présente des risques. Par exemple, si la future maman est diabétique, ou qu’il y a des chances de fausse couche ou d’accouchement prématuré. Dans tous les cas, les problèmes doivent être liés à la grossesse : si la femme enceinte tombe malade pour une raison diverse, elle devra demander un congé maladie, et non un congé pathologique.

 

Dans le cas du congé pathologique postnatal, il sera accordé en cas d’accouchement difficile ou de pathologies liées à la naissance du bébé, comme la dépression post-partum.

 

Le congé pathologique : les spécificités

 

Lorsqu’une femme enceinte ou une jeune maman obtient un congé pathologique, elle est sous obligation de rester à son domicile, ou de peu sortir. En effet, on accorde ce congé pour que la femme se repose suite à des complications. Des vérifications de la part de la Sécurité Sociale pourront être faites.

 

Bon à savoir: il est estimé qu’environ 70% des femmes enceintes bénéficient de ce congé.

 

ABC Baby fait gagner une box bébé par jour, contenant tous les produits indispensables aux jeunes parents. Inscrivez-vous vite pour participer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner