Participez au JEU CONCOURS ABC BABY et remportez une box par jour !
Le blog pour maman et bébé
Banner
Tout savoir sur l'accouchement
Naissance

Tout savoir sur l’accouchement

Vous êtes enceinte, et plus votre ventre s’arrondit, plus vous commencez à penser sérieusement à l’accouchement. C’est normal et important d’y penser, de bien l’imaginer pour se projeter. Péridurale, césarienne, le travail en lui-même… On vous donne des clés pour bien vous préparer !

Le jour J : quand partir pour la maternité ?

On voit souvent dans les films que le départ à la maternité se fait lorsque la poche des eaux se perce. Mais sachez que toutes les mamans en train d’accoucher ne perdent pas les eaux. Mieux vaut donc se concentrer sur les contractions et leur intensité. De super applications vous permettent de suivre leur évolution, pensez à en installer une. Quand elles sont de plus en plus rapprochées (toutes les 4-5 minutes pour un premier enfant, toutes les 10 minutes pour un second) c’est le bon moment de partir. Cela dit, si vous avez perdu les eaux, n’attendez pas plus de 2 heures avant de vous rendre à la maternité : c’est la poche des eaux qui protège bébé des microbes !

L’arrivée à la maternité

Une sage femme va vous accueillir et vous installer dans une salle d’examen. On vous fait faire un test d’urine, et on prend votre tension. Ensuite, on vous met sous monitoring pour suivre les battements du cœur de bébé, on détermine sa position et à combien votre col est dilaté. A savoir : le signal pour aller en salle de naissance est que le col est dilaté à presque 10 cm. On vous pose aussi un cathéter pour une éventuelle injection médicamenteuse.

Le travail

Dès que le col est ouvert à 3 ou 4 cm, le travail commence. C’est l’étape la plus longue : il va falloir attendre que le col arrive à dilatation totale. On compte généralement qu’il s’ouvre d’1 cm par heure (pour un premier enfant, cela peut être plus rapide pour un second ou un troisième !). Comptez donc 7 heures en moyenne, plus une heure le temps que bébé s’engage dans le bassin et que vous commenciez à pousser.

Accouchement : avec ou sans péridurale ?

Plus les contractions s’intensifient, plus la douleur est présente. Tout va dépendre du type de préparation à l’accouchement vous avez suivi, et de votre désir. Péridurale ou non, c’est votre choix ! Souvent, la décision est prise sur le moment : vous pouvez avoir décidé en amont que vous n’en feriez pas et le jour J, la prendre. Ecoutez votre corps, votre envie. Concrètement, il s’agit d’un dispositif pour permettre une analgésie, et on vous l’installe entre 3 et 8 cm de dilatation. Un anesthésiste vous fait une petite anesthésie locale en bas du dos. Il guide ensuite une aiguille assez impressionnante entre la 3ème et la 5ème vertèbre lombaire pour atteindre l’espace péridural. Vous allez donc ressentir une douleur, de par la forte pression en bas du dos, mais cela passe vite et vous ne ressentirez plus les contractions assez rapidement (comptez 10 minutes). Vous fatiguez moins, mais pouvez bouger et donc pourrez pousser.

Bébé arrive

C’est l’heure d’aller en salle de naissance. Pour l’accouchement classique par voie basse (ni dans l’eau, ni en position particulière) vous serez installée sur le dos, les pieds sur les étriers. Les sages-femmes vous guideront tout le long, soutenues par votre conjoint ou votre personne de confiance, qui vous tient la main, ou reste à côté de vous pour vous encourager.
« Soufflez, poussez » deux mots qui vont accompagner votre accouchement ! C’est le moment de l’expulsion. Une fois la tête de bébé sortie, cela se passe assez vite, mais ne doit pas excéder 30 minutes pour ne pas créer de souffrance foetale. Dans ce cas particulier, un obstétricien est appelé pour délivrer le bébé à l’aide de ventouses, spatules ou forceps.

L’épisiotomie, c’est quoi ?

Il peut y avoir, lors des poussées, une petite déchirure au niveau du périnée. Mais pour éviter les grosses déchirures, l’obstétricien pratiquera alors une épisiotomie (vous ne sentirez rien sur le moment) pour faciliter la sortie de bébé. Il s’agit d’un petit acte chirurgical : une incision du périnée sur une diagonale de 3 à 6 cm. Vous serez ensuite recousue. Cela peut être un peu douloureux lorsque vous urinerez ou pour vous asseoir les jours suivants.

La césarienne en question

Il y a deux types de césariennes :

  • la césarienne prévue et programmée : votre gynéco vous orientera sur celle-ci si vous avez un bassin étroit, que bébé est gros, qu’il se présente par le siège, qu’il s’agit de jumeaux ou que vous êtes trop fatiguée (ou malade)
  • ou la césarienne d’urgence, si vous présentez des difficultés à accoucher par voie basse le jour J, que bébé présente une souffrance foetale ou arrive en avance.

Elles se font sous anesthésie loco-régionale et plus rarement, sous anesthésie générale au bloc opératoire. Il s’agit donc d’une incision horizontale, au ras des poils pubiens. Une césarienne dure en moyenne 50 minutes. Elle nécessite une hospitalisation un peu plus longue qu’un accouchement naturel (1 semaine généralement).

Et juste après la naissance ?

On pose bébé sur votre ventre, et on propose généralement au papa de couper le cordon ombilical. Savourez ce premier peau à peau. Durant la demi-heure après la délivrance, il se peut que vous ressentiez encore quelques contractions pour expulser le placenta. La sage femme s’occupera de cette expulsion et vous fera un ou deux points de suture si besoin.
On emmène pendant ce temps-là bébé pour un contrôle (avec le papa la plupart du temps) : poids, taille, réflexe, périmètre crânien, autonome cardio-respiratoire… Tout est pris en compte pour s’assurer de la pleine santé de votre enfant. Ensuite, vous pourrez lui donner la tétée de bienvenue si vous le souhaitez… Et commencez à profiter de votre nouveau-né !

Si c’est votre premier enfant, c’est le début de votre vie de parent. Assurez-vous d’être bien prêt en lisant nos actus et laissez-vous séduire par notre Box qui contient les indispensables pour l’arrivée de bébé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner