Participez au JEU CONCOURS ABC BABY et remportez une box par jour !
Le blog pour maman et bébé
Banner
Naissance

Pourquoi opter pour une sortie précoce de la maternité ?

En 2012, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (Cnam) a lancé le Prado, le programme d’accompagnement du retour à domicile – Prado, soit 48 heures après l’accouchement, contre 4,4 jours en moyenne en France. Durant 5 à 8 jours, des sages-femmes libérales se déplacent à domicile. Aujourd’hui les familles sont de plus en plus demandeuses.

Les avantages d’une sortie précoce de la maternité

L’objectif d’une sortie précoce de la maternité est un accompagnement sur mesure pour la mère et son nouveau-né.

A la maternité, la nouvelle maman et son bébé sont obligés de s’adapter au rythme du personnel soignant, et sont souvent dérangés. Au contraire, avec une sortie précoce de la maternité, il est plus facile et rapide de s’adapter du rythme du bébé.

Les inconvénients d’une sortie précoce de la maternité

Durant le séjour à la maternité, l’état de santé du nourrisson est contrôlé tous les jours (réflexes, poids, développement des organes…) mais aussi celui de la mère (tension, température, pouls, problèmes circulatoires…).

Ce séjour permet aussi de mieux appréhender les gestes du maternage grâce aux conseils des puéricultrices, mais aussi de se reposer tout en approfondissant le lien avec bébé.

C’est donc sur ces éléments que l’on fait l’impasse lors d’une sortie précoce de la maternité.

Ainsi selon la DRESS, la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques, 1 femmes sur 5, se sent mal accompagnées et se plaignent de ne pas avoir reçu suffisamment de conseils nécessaires aux premiers jours avec un nourrisson.

La Société française de médecine périnatale, le Collège des gynécologues-obstétriciens français, la Société française de pédiatrie et la Société française de néonatologie ont publié un communiqué de presse pour exprimer leurs réserves sur le sujet. Pour eux, le Prado favorise une vision économique plus que sanitaire, car il permet à l’assurance maladie de réaliser des économies en diminuant le nombre de jours d’hospitalisation face aux contraintes budgétaires et au manque de place dans les maternités.

Les conditions d’une sortie précoce de la maternité

Si une sortie précoce de la maternité est envisagée, elle doit être soigneusement préparée et encadrée.

Cette solution peut d’ailleurs être évoquée avec la future maman dès le début de sa grossesse, pour lui donner le temps d’y réfléchir.

Mais au final, tout le monde ne pourra pas en bénéficier, car les critères de sélection sont très stricts.

Médicalement, la grossesse et l’accouchement doivent s’être passés sans complications. Cela n’exclue pas pour autant les accouchements sous césarienne, puisque les mères, si tout s’est bien passé, peuvent aussi sortir précocement, trois ou quatre jours après la naissance, contre une bonne semaine en général.

Concernant le nouveau-né – les jumeaux étant exclus –, il doit ne pas avoir de complications néonatales à sa sortie de la maternité. Il doit avoir un bon transit, pas de signes d’infection, une perte de poids inférieur à 7% par rapport au poids de naissance, une bonne alimentation…

Enfin, le médecin doit s’assurer que la femme ne se trouve pas en situation de détresse psychologique, sociale ou médicale, qu’elle bénéficie d’un soutien familial ou amical suffisant à la maison, que sa douleur est contrôlée, qu’elle a établi un lien affectif mère-enfant de qualité…10

Chez ABC Baby, nous savons que la vie de jeunes parents n’est pas de tout repos. C’est pourquoi nous avons mis au point une box bébé contenant tous les indispensables pour les nourrissons et leurs parents. Tous les jours, un heureux gagnant la remporte sur notre site. Tentez votre chance !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner