Participez au JEU CONCOURS ABC BABY et remportez une box par jour !
Le blog pour maman et bébé
Banner
les pleurs du tout-petit
Bébé 0-1 an

Identifier les pleurs du tout-petit

A sa naissance, votre bébé n’a pas mille façons de se faire comprendre. Les pleurs sont donc une bonne solution pour lui pour communiquer avec vous. Faim, douleur, ennui… il exprime tout en pleurant. Comment bien répondre à ses besoins ? Comment comprendre ce qu’il tente de nous dire ? Voici quelques clés.

Quand bébé pleure-t-il ?

Un nouveau-né peut pleurer jusqu’à 2 heures par jour. C’est d’ailleurs durant les 3 premiers mois de sa vie qu’il pleurera le plus. Pendant cette période, ses pleurs peuvent arriver de façon aléatoire. Mais pas de panique. Essayez d’éliminer, une à une les sources potentielles du besoin que bébé exprime à ce moment-là.

Quant aux pleurs de fin d’après-midi ou de début de soirée, on parle parfois de pleurs de décharge : bébé n’a ni faim, ni besoin d’être changé… Juste envie d’être cajolé, et d’évacuer le trop-plein de stimulation de la journée. Un bébé ne fait pas de caprice, il ne joue pas avec vous : il n’y a rien de mal à venir le consoler quand il pleure. Plus vous interviendrez vite, plus il s’apaisera vite au cours du temps. Il sera moins inquiet. Construisez ce beau lien entre votre bébé et vous.

Bébé pleure… Pourquoi ?

En grandissant, vous verrez que bébé ajuste ses pleurs selon le besoin, et vous pourrez peut être parvenir à les reconnaître. En attendant de parler le bébé couramment, voici les principales raisons de pleurs d’un bébé :

1. Bébé a faim : les pleurs vont s’intensifier de plus en plus
2. Il a mal : coliques, dents, oreilles… quelque chose le dérange. Ce sont des pleurs plutôt aigues, courts, forts.
3. Il s’ennuie ou est fatigué : des petites pleurs douces qui peuvent s’aggraver si vous ne faites rien.
4. Il a un besoin de succion
5. Il a besoin d’être rassuré, cajolé
6. Il a besoin de faire sortir son stress

Il peut pleurer aussi pendant le biberon ou l’allaitement (pour vous faire comprendre qu’il n’a plus faim, ou mal au ventre…), dans vos bras s’il est fatigué… Si les pleurs continuent, essayez de comprendre ce qui le dérange. Il peut tout simplement avoir chaud, ou froid. Ou mal quelque part.

Quels attitudes adopter pour le calmer ?

Tout d’abord en répondant à son besoin immédiat.
Vous pouvez aussi :

● Le prendre dans vos bras, en lui parlant d’une voix douce et calme. Le rassurer.
● Lui faire faire une promenade, pour le distraire ou l’endormir. Le porte-bébé peut être très efficace aussi pour calmer votre enfant.

Et vous dans tout ça ?

C’est parfois dur de voir (et d’entendre) son bébé pleurer. Si vous sentez que vous craquez nerveusement, passez le relais à votre conjoint. Si vous prenez bébé dans vos bras dans l’anxiété, il le sentira. Et si vous craquez, ce n’est pas grave. Vous avez le droit de pleurer avec bébé, tant que vous lui dites que vous l’aimez : il sent que vous êtes avec lui, c’est tout ce qui compte.

En résumé, on ne panique pas si bébé pleure et on cherche avant tout à identifier l’origine : besoin, souci… ? Ensuite, on essaie de rester zen, de passer le relais au papa si besoin…

En attendant, pensez à participer à notre concours box ABC Baby : de jolis cadeaux à gagner pour se remonter le moral !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Banner